LETTRE OUVERTE AUX MEDIAS

LETTRE OUVERTE AUX MEDIAS

 

Le Club de la presse de Grenoble et de l’Isère est en danger et lance un appel aux médias.

Malgré les énergies déployées au sein du conseil d’administration, le Club se trouve à un moment décisif de son histoire. 

Après 38 ans d’exercice, les finances du Club sont en grande difficulté, compte tenu de la baisse des subventions publiques sous toutes leurs formes, mais aussi de la chute drastique des publicités au sein de son support-clé, l’annuaire des médias. 

Le plus déterminant, et le plus préoccupant, est le manque de renouvellement et d’intérêt des journalistes pour un outil qui est pourtant le leur, le Club de la presse.

Si aucune mobilisation ne se produit, c’est tout l’avenir du club et de sa permanente, employée depuis seize ans, qui seront directement menacés dès cette rentrée. Dans l’indifférence générale ? Allons-nous laisser un Club de la presse disparaître ?

A quoi sert un club de la presse ?

Pourtant, le Club est un organe indépendant essentiel au monde des médias, dont la mission est, dans un esprit universel et confraternel, entre autres, de regrouper et de soutenir les journalistes du territoire, faire du lien, de favoriser les échanges entre les professionnels et de partager sur des enjeux communs à la profession (essor des fake news, impact des transformations digitales, gestion des réseaux sociaux, etc.).

Dans cette association loi 1901, son CA est composé uniquement de bénévoles en exercice issus des professions de la presse et des médias, qui ne reçoivent aucune contribution pour leur engagement.

Souvenez-vous, le Club a répondu présent pour :

  • se mobiliser pour la libération des otages de France 3 à travers différentes opérations spéciales (2009-2011) ;
  • les événements de Charlie Hebdo (2015), où le Club a été le premier à réagir et à organiser deux rassemblements apolitiques ;
  • et plus récemment, l’incendie de France Bleu Isère (janvier 2019), où le club s’est affiché en solidarité à la rédaction et a défendu sur les ondes la liberté d’expression et le rôle des médias.

Un club qui se meurt ? Que fait-il au quotidien ?

  • Une permanence et un lieu accessible aux journalistes du lundi au jeudi, avec une salle de réunion.
  • Un annuaire, remis à jour chaque année, qui référence plusieurs centaines de contacts utiles locaux (administrations, services communication, élus, entreprises, associations, syndicats…) ainsi que les contacts des rédactions iséroises.
  • Un Prix Journalisme & Société de portée nationale (3e édition en 2020), qui récompense des journalistes de presse écrite et audiovisuelle sur le traitement des enjeux de société. Cet événement est accompagné d’une soirée de débats sur des enjeux qui touchent la profession.
  • Des rencontres mensuelles, conférences et ateliers destinés aux professionnels (digital, photo, vidéo, radio, réseaux sociaux, orthographe, expression en anglais, etc.) et des tables rondes en partenariat avec des librairies iséroises.

Que pouvez-vous faire pour le Club ?

Dans bien des cas, le Club a été un relais pour les journalistes et rédactions iséroises. A notre tour de faire appel à vous.

Vous pouvez donc :

  • en parler au sein de votre rédaction ;
  • adhérer massivement pour nous soutenir, participer aux rencontres ;
  • participer en suggérant des services, rencontres ou projets innovants, des thématiques qui vous concernent, de nouveaux moments d’échange et de convivialité ;
  • intégrer notre équipe pour faire vivre cette association qui est la vôtre.

Imaginons ensemble le Club du futur, afin qu’il ne disparaisse pas demain et qu’il continue à assurer ses missions d’intérêt général auprès du tissu des médias.

 

Club de la Presse et des Médias de Grenoble et de l’Isère

CCI, 1 place André-Malraux

38000 Grenoble

04 76 46 92 78

Contact : Christine Brun-Gailland

clubdelapresse38@gmail.com

www.clubpresse38.com

www.facebook.com/club.presse.grenoble

@ClubPresse38

 

Fermer le menu
Sed dapibus Nullam venenatis, at mattis pulvinar