Incendie de France Bleu Isère. Une atteinte à la liberté d’informer

Incendie de France Bleu Isère. Une atteinte à la liberté d’informer

Le Club de la presse de Grenoble adresse tout son soutien et sa solidarité aux journalistes et membres de l’équipe de France Bleu Isère, suite à l’incendie criminel survenu dans la nuit de dimanche à lundi à Grenoble, qui constitue une atteinte grave à l’encontre de la liberté d’informer.

Un tel acte représente sans aucun doute une menace pour la liberté d’informer dans un climat social délétère, où plusieurs médias n’avaient depuis plusieurs semaines de cesse d’alerter sur le développement d’un climat de défiance vis-à-vis des journalistes. Il est cependant inacceptable d’assister à de tels actes de violence dans une démocratie comme la nôtre, où les médias jouent un rôle essentiel.

Le Club de la Presse se tient debout, aux côtés de la rédaction de France Bleu Isère, afin de rappeler que l’information est avant tout un bien public.

Sans journalistes et médias, il n’existe pas d’information. Pas de recoupements des faits, d’éthique, de rigueur journalistique. Ce sont le journalistes qui se trouvent au cœur de l’information, qui relaient et décryptent les événements, qui tendent le micro à l’ensemble de la société, au quotidien. Et c’est ce lien social qui se trouve aujourd’hui en danger, à Grenoble comme ailleurs.

La meilleure réponse est de continuer comme la rédaction de France Bleu l’a fait. De ne pas se laisser bâillonner. Et à nous tous de vous aider, dans la mesure du possible.

Le Club de la Presse se joint donc à l’ensemble de ses adhérents et des médias locaux pour proposer à la rédaction de France Bleu son soutien, et notamment la mise à disposition de nos locaux pour la tenue de réunions ou de conférences de presse en centre-ville.
Des adhérents se sont également déjà fait connaître spontanément pour proposer leur soutien. Une telle mobilisation est plus que souhaitable, elle est nécessaire.

En espérant que cet épisode suscite une réflexion autour du rôle des médias, essentiels, et fasse naître plus de solidarité entre les différentes publications, comme c’est déjà le cas, avec l’hébergement proposé par France 3 Alpes.

Marie Lyan et Frédéric Baert, co-présidents, ainsi que l’ensemble du CA.

Fermer le menu
amet, Donec mattis sed ut commodo quis, ipsum eget dolor. diam sem,