Assemblée générale 2019 – Le Club à un tournant de son histoire

Assemblée générale 2019 – Le Club à un tournant de son histoire

L’AG a débuté une fois le quorum atteint.

Présentation du rapport d’activités par Marie Lyan, avec Frédéric Baert, coprésidents du Club.

Avec une dizaine de Médiapéros : (présentation de l’Université intercommunale du Grésivaudan (UICG), une Chance pour la diversité dans les médias, le Club au Dauphiné libéré, etc.) ; deux conférences de presse (Insee et « Sauver l’Huma ! ») ; le Newsclub (séance mensuelle de conversation anglaise) ; plusieurs ateliers (témoignage de la création d’une webradio), la remise de l’annuaire, mis à jour chaque année, et la troisième édition de la remise du Prix Journalisme & Société à destination des journalistes professionnels et des collégiens sur le thème de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations avec remise du Prix à la Préfecture fin mars, le Club a, encore une fois, fait preuve de son dynamisme, de son engagement pour la défense des professions de la presse et de son implication citoyenne.

Isabelle Doucet, responsable du Prix « Journalisme & Société », événement-phare dans l’année du Club, en partenariat avec la Dilcrah et le Département, axé sur une thématique sociétale importante, à destination des  jeunes (collégiens) et des journalistes professionnels, a détaillé les implications de cette action. Elle a également annoncé l’organisation de la troisième édition, ainsi que la volonté de répondre à l’appel à projet de la Dilcrah pour une éventuelle quatrième édition.

Et pourtant, malgré ce bilan plus qu’honorable Frédéric Baert a souligné le manque de participation générale de la part des adhérents aux activités du Club de façon générale, quels que soient l’événement ou la thématique. Beaucoup d’énergie est mise en œuvre pour un résultat très faible en termes d’affluence.

Hommage à notre doyen Jack Lesage décédé en juillet.

Véronique Granger a rendu un hommage au doyen du Club, Jack Lesage. Elle a souligné sa personnalité unique, toujours intéressée par l’actualité et les évolutions des métiers de la presse. Ses propos ont été illustrés par un diaporama des photos de Jack Lesage lors des activités du Club de la presse.

Présentation du bilan financier 2018-2019 par le trésorier, Gilles Galoyer.

L’exercice fait apparaître un déficit de – 4 841,09 €.

Les adhésions sont en légère progression de 462 €, passant de 10 826 € à 11 288 €. Les ventes d’espaces dans l’annuaire s’effondrent, passant de 10 345 € à 8 820 €, soit une diminution du chiffre d’affaires de 1 525 € portée à 3 260 € sur deux ans. Même si la marge reste stable, cela indique le désintéressement progressif pour la publicité dans l’annuaire. Dans ce sillage, les participations aux ateliers passent de 510,21 € à 400 €. Augmentation maîtrisée des charges, qui passent de 43 916,68 € à 45 832,64 €, à rapprocher uniquement de l’évolution du coût de la vie (+ 1,043 %). Les subventions restent stables à 20 037 € (CCI-Dilcrah, conseil départemental).

Force est de constater que même si le prix du Club, pourtant d’une aura nationale, ralentit la baisse, il est difficile de lutter contre la désaffection des annonceurs pour des parutions dans l’annuaire. Par ailleurs, considérant l’exercice futur 2019-2020, les perspectives s’annoncent très sombres avec un prix du Club de la presse en baisse dans ses dotations déjà constatées.

A savoir : – 16,6 % pour la Dilcrah, auxquels s’ajoute une très grosse incertitude côté conseil départemental quant au montant de sa participation.

Le déficit 2018-2019 de – 4 841,09 € est affecté en report à nouveau débiteur, portant la situation nette de l’association à + 4 459,74 € au 31/07/2019.

Didier Cayol, responsable de la publicité dans l’annuaire, explique cette baisse par le fait que les annonceurs ne voient pas forcément l’intérêt d’une publicité dans l’annuaire et que leur participation tient plus du mécénat que d’une opération rentable pour eux.

Il suggère d’offrir un packaging aux structures et entreprises entre une adhésion au Club en tant que membre associé et une publicité dans l’annuaire.

Laurent Marchandiau, administrateur et en charge du site internet,  a également  pris la parole et expliqué la transformation du Club de la presse de Lyon et son évolution vers les financements privés.

Les deux bilans, moral et financier, sont approuvés à l’unanimité.

Conclusion : le Club est à un tournant de son histoire et cette année sera décisive. Marie Lyan annonce qu’un appel sera lancé auprès des médias pour les alerter sur la situation du Club. Elle a par ailleurs rappelé que le Club a toujours répondu présent lorsqu’on a fait appel à lui directement ou indirectement, (les otages, Charlie hebdo, etc.).

Suite à ce constat : Gilles Galoyer, le trésorier, ainsi que Frédéric Baert et Marie Lyan, les deux coprésidents lancent un appel pour la survie du Club de la presse.

Questions et réflexions des adhérents présents

Pourquoi les journalistes n’adhèrent-il pas plus ?

Frédéric Baert explique que malgré des démarches répétées auprès de ses contacts journalistes, ceux-ci ne sont pas intéressés. Ils n’identifient pas clairement ce que le Club peut leur apporter. Ils font parfois partie d’association au sein de leur rédaction.

Suggestion des adhérents :

  • d’adapter le modèle du Club, de faire appel à des financements privés, éventuellement de mutualiser le prix avec les autres clubs.
  • Tenir un stand aux journées du Cinéma de Montagne en novembre (visibilité auprès des médias locaux).
  • De lancer une opération en vue de motiver les adhérents à motiver eux-mêmes au moins une personne pour adhérer.
  • De contacter des associations locales ou nationales en lien avec les droits de l’Homme pour financer le Prix (barreau de Grenoble).
  • Sensibiliser les rédactions locales et les directions d’entreprise avec un argumentaire indiquant clairement ce que le Club peut leur offrir.
  • Refondre les statuts afin de faire entrer éventuellement des acteurs économiques ou institutionnels au CA.

Election du CA

Un appel a été lancé en amont par mail pour intégrer des personnes motivées au sein du CA.

Parmi les renouvelables : Marie Lyan, Laurent Marchandiau, Fabienne Combier, Isabelle Doucet, Véronique Granger et Vincent Riberolles.

Vincent Riberolles ne se représente pas.

Malgré un appel du trésorier, Gilles Galoyer pour le suppléer, aucune personne de l’assistance ne se déclare candidate pour remplacer le poste vacant. Le CA est renouvelé tel quel à l’unanimité.

Election du bureau

Le CA s’est ensuite retiré pour l’élection du bureau.

Le CA 2018-2019 se compose comme suit :

Le bureau :

Coprésidente : Marie Lyan, journaliste indépendante

Coprésident : Frédéric Baert, journaliste

Trésorier : Gilles Galoyer, photographe,

Trésorière adjointe : Marie-Christine Rey, journaliste territoriale, Ville de Grenoble

Secrétaire : Laurent Marchandiau, journaliste

Secrétaire adjointe : Isabelle Doucet, journaliste à Terre dauphinoise

Administratrices et administrateurs : Fabienne Combier, journaliste à Présences, Gérard Fourgeaud, journaliste à France Bleu, Véronique Granger, journaliste à Isère Mag, et Caroline Thermoz-Liaudy, journaliste à L’Essor.

Photos : Jacques-Marie Francillon

Texte: Club de la presse

Fermer le menu
eget sem, suscipit dolor libero. id nunc Phasellus justo eleifend ultricies