AG 2018. Une nouvelle ère pour le Club
Frédéric Baert, Gilles Galoyer, Marie Lyan et Isabelle Doucet

AG 2018. Une nouvelle ère pour le Club

La dernière AG du Club de la Presse de Grenoble qui s’est tenue jeudi 27 septembre dernier a été l’occasion de revenir sur les moments forts de cette année : à savoir le lancement du prix Journalisme & Société et la création d’une exposition et d’un documentaire « maison » sur le traitement médiatique des Jeux olympiques de 1968. Elle a aussi inauguré, pour l’année à venir, un nouveau mode de fonctionnement, avec l’établissement d’une coprésidence et d’une parité absolue au sein du bureau !

Une année bien remplie. L’assemblée générale du Club de la Presse de Grenoble est revenue, lors de son bilan moral, sur deux projets-phares engagés cette année par le Club, et qui lui ont permis de rayonner sur le territoire grenoblois tout en remplissant ses missions.

Avec, parmi eux, la création du prix Journalisme & Société, qui a constitué l’un des grands moments du Club, avec sa remise de trois grands prix de journalisme et d’un prix collégien, dans les locaux de la préfecture, en mars dernier. En tant que responsable du projet, Isabelle Doucet a rappelé que le Club a dû, à cette occasion, répondre à un double enjeu : « Mobiliser les journalistes au niveau national et les collégiens en Isère. » C’est en tant que lauréat d’un appel à projets initié par la Dilcrah, et en partenariat avec le Département de l’Isère, que cette action phare de l’année 2017-2018 a pu être menée à bien. L’objectif étant donc maintenant de pérenniser l’existence de ce prix, avec une édition 2019 qui est déjà lancée, et qui acte le renouvellement des partenariats avec la Dilcrah et le Département. Un effort spécial de communication sera fourni en direction des collégiens, après un travail sur la communication mené conjointement avec des étudiants de l’ICM.

Frédéric Baert, Gilles Galoyer, Marie Lyan et Marie-Christine Rey

En tant que réalisatrice et conductrice du projet, la vice-trésorière Marie-Christine Rey a également présenté le documentaire sur la presse et les JO de 1968, qu’elle a réalisé avec le concours de trois adhérents, François Perez, David Richalet et Jean-Marc Blache. Des témoignages précieux sur le travail de la presse à cette époque et les innovations techniques, comme la première transmission télévisuelle en couleur, expérimentée à l’occasion de cet événement mondial. En parallèle, elle est également revenue sur l’exposition sur la presse et le jubilé des JO, qu’elle a également montée avec le soutien actif de la Ville de Grenoble et de la bibliothèque municipale, et dont le vernissage avait coïncidé avec la remise de l’annuaire 2018.

Un bilan positif

C’est cette fois avec le sourire que le trésorier Gilles Galoyer a présenté les comptes du Club. En effet, après plusieurs années de déficits qui remettaient en cause l’existence même du Club de la Presse, les différentes actions menées par le CA ont, depuis un an, permis de redresser les finances du Club, avec un résultat d’exploitation de plus de 6 000 euros, qui comble le précédent résultat (en déficit de 3 000 euros). L’enjeu demeure toutefois de maintenir la pression en continuant à développer de nouveaux projets et services, comme l’a rappelé le trésorier.

La présidente a aussi souligné l’importance, dans cette démarche, de conserver l’identité du Club, « comme un lieu de rencontre entre les professions tout en maintenant les efforts entrepris ». Il s’agit de mener à bien des projets identifiés et gérés non seulement par les membres du CA mais également par les adhérents, tels que l’écriture d’articles sur le site, les ateliers, des projections au cinéma, etc. Afin de répondre à une demande de réactivité, pour la gestion du prix notamment, le site a été refondu cet été par Laurent Marchandiau, administrateur du club. Les bilans moral et financier ont été approuvés à l’unanimité.

 

Un renouvellement dans la continuité

A l’issue d’un vote, le nouveau CA a acté l’entrée de la journaliste Caroline Thermoz Liaudy (journal L’Essor), qui fait un retour au sein de ses rangs. Avec une autre nouveauté au sein du bureau : l’instauration d’une coprésidence proposée entre Marie Lyan et Frédéric Baert. Le poste de vice-président étant ainsi annulé à la faveur d’un exécutif entièrement partagé. Gilles Galoyer et Marie-Christine Rey ont été reconduits aux postes de trésorier et vice-trésorière, tandis que Laurent Marchandiau et Fabienne Combier ont été élus secrétaire et secrétaire adjointe, en vue d’assurer notamment la gestion du site et des réseaux sociaux. Résultat ? Une gouvernance donc renouvelée, et même entièrement paritaire au sein de ce nouveau bureau !

Le CA 2018-2019 se compose comme suit :

(Co)présidente : Marie Lyan, journaliste indépendante

(Co)président : Frédéric Baert, journaliste

Trésorier : Gilles Galoyer, photographe

Trésorière adjointe : Marie-Christine Rey, journaliste territoriale, Ville de Grenoble

Secrétaire : Laurent Marchandiau, journaliste indépendant

Secrétaire adjointe : Fabienne Combier, journaliste à Présences

Administratrices et administrateurs : Isabelle Doucet, journaliste à Terre dauphinoise, Vincent Riberolles, journaliste à Bref Eco / Zepro, Gérard Fourgeaud, journaliste à France Bleu, Véronique Granger, Journaliste à Isère Mag, et Caroline Thermoz-Liaudy, journaliste à L’Essor.

Fermer le menu
ut id ut commodo non adipiscing sit Curabitur eget justo Praesent